2597_3760933_yin_yang_gde_H150419_LMe voilà de retour !! Et vous savez quoi ? J’ai survécu.

Si, si, je vous jure.

Et pourtant, c’était mal parti… la dernière semaine avant l’internat a été dure. 8H de révisions par jour, ma mère qui ne voulait pas comprendre que je ne voulais pas héberger ma sœur chez moi cette semaine-là pour lui faire gagner 15 minutes de transport le matin… et puis finalement, j’ai bien bossé, ma sœur a été cool et est restée chez mes parents, et Il a été là.. toujours. Un super coach ;-)

Je suis partie le lundi soir à Villepinte ; j’avais réservé un hôtel près du lieu du concours, pour être sur place. Dernières révisions, nuit presque blanche de stress… j’ai tenu à l’adrénaline le mardi. Six heures d’épreuves, 3 le matin et 3 l’aprèm. Le tout dans un grand hall glacé… mon premier geste a été de caler ma table, bancale, et de m’envelopper dans mon écharpe. Le temps de synchroniser les différents centres d’examens, de recompter les copies à la fin, ça a duré 4 heures en fait…

Et re-belote le mercredi matin, encore 3 heures. Sauf que autant j’ai bien réussi le mardi, autant le mercredi, j’ai un doute ^^ une erreur d’étourderie… qui va sûrement me valoir zéro à la question. On verra.

Et en sortant, le mercredi, les hurlements de joie, la fanfare des internes en rose à la sortie… un sentiment extraordinaire de liberté. Ces deux jours ont été très intenses, j’ai eu le sentiment de vivre quelque chose d’exaltant, quelque chose que j’attendais depuis si longtemps… je me sens tellement libérée !

Et depuis… je revis ! je me balade, je bouquine, je prends du temps pour moi sans me culpabiliser… et je pense à ce grand voyage qui s’annonce.