27 mai 2008

J-7

Dans une semaine jour pour jour, je serai en train de composer, anonyme parmi des milliers, dans le hall impersonnel d’un bâtiment de la banlieue parisienne. Dans une semaine et un jour… tout cela sera fini, tout ce pour quoi je travaille depuis 2 ans sera terminé. Et en attendant… je travaille, je travaille, je travaille, avec l’aiguillon du stress qui commence à s’insinuer (mais que je combats à coup de valériane, de passiflore et de bisous, non mais ! ) Je me dis que je n’arriverai jamais à boucler mon... [Lire la suite]
Posté par Becky Wincky à 18:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 mai 2008

« La vie, c’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit »

Une vie, Maupassant D’un côté, un dimanche après-midi calamiteux, qui m’a laissé brûlante de rage et pantelante de stress. De l’autre… - Une grande discussion avec Il entre minuit et deux… j’aime bien les interludes comme ça. - Le dimanche après-midi, Il qui m’a récupérée à la gare, qui a séché mes larmes, n’a pas lâché ma main, et m’a emmenée boire un verre puis dîner dans un super resto où les chefs cuisinent sous nos yeux, en balançant le tofu et les saint-jacques dans... [Lire la suite]
Posté par Becky Wincky à 18:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 mai 2008

Comme un fantôme décoloré

C’est maintenant qu’il faudrait. Tout mettre dans cet ultime but, tout oublier, pour un mois, à peine… compartimenter, ne pas tout mélanger, arrêter de penser… Remplacer les rêveries par des classifications TNM, les battements de cœur par des chapitres d’ophtalmo, les écrits par des fiches… Lili, take another walk out of your fake world Please put all the drugs out of your hand You'll see that you can breath without not back up Some much stuff you got to understand Je ne peux plus, tu sais. ... [Lire la suite]
Posté par Becky Wincky à 16:26 - Commentaires [10] - Permalien [#]
07 mai 2008

Vivre, simplement vivre...!

Je viens de comprendre. Ce n’est jamais le bon moment, ça ne sera jamais le bon moment. Avant je pensais que je Saurai. Quand. Qui. Quoi. Lorsque je serai grande.  Et puis… les secondes défilent, les unes après les autres, inexorablement, et je me rends compte que je ne sais toujours pas, je ne sais toujours rien. Je doute. Tiens, d’ailleurs, ce n’est pas le bon moment pour douter, non plus. Moins d’un mois avant l’internat. Moins d’un mois. Au lieu de me jeter tout entière dans le travail, je doute… et j’essaie... [Lire la suite]
Posté par Becky Wincky à 11:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]